Accès adhérents
mot de passe oublié Devenir adhérEnt

Minimum de retraite :

Un grand pas pour la reconnaissance du travail des conjointes

Le 17 juin, l’Assemblée Nationale a voté à l’unanimité, avec le soutien du Gouvernement, une revalorisation à 700 € par mois du minimum de retraite des conjoints et des aides familiaux à carrière complète.

La retraite minimale des membres de la famille à carrière complète, déjà retraités et futurs retraités, passerait ainsi de 555,50 € à 699,07 € par mois (montants 2021). Le plafond d’écrêtement toutes retraites confondues de la revalorisation serait augmenté à hauteur du Minimum vieillesse (ASPA) passant de 874,76 € par mois à 906,81 € par mois. L’ensemble de ces mesures proposées par André Chassaigne (PCF, Puy-de-Dôme) à qui nous devons la loi accordant 85 % du Smic aux chefs d’exploitation, concernerait 210 000 personnes, essentiellement des femmes.
 
Après la revalorisation des minima de retraite des chefs d’exploitation de 75 à 85 % du Smic le 1er novembre prochain, c’est pour la FNSEA et ses sections des Anciens et des Agricultrices un grand pas dans la bonne direction. Nous visons en effet une revalorisation des retraites des membres de la famille à carrière complète à hauteur de 75 % du Smic (913 € par mois). C’est la moitié du chemin et un signal fort pour les générations d’agricultrices qui ont contribué avec leurs conjoints à bâtir l’agriculture française. Leur travail mérite reconnaissance.  
 
Le texte doit maintenant être discuté le plus rapidement possible au Sénat.

Source FNSEA