Accès adhérents
mot de passe oublié Devenir adhérEnt

Retraite à 1000€ par mois

Les agriculteurs ne peuvent se permettre d'attendre!

Les retraités et futurs retraités agricoles n’en peuvent plus d’attendre ! En 2018, le Gouvernement s’était engagé à travailler à la revalorisation des retraites agricoles, en parallèle de la réforme en cours de préparation qui impactera uniquement les futurs retraités. Après 18 mois de discussions, malheureusement, la seule réponse est le silence du Gouvernement.

La FNSEA et sa section des Anciens exploitants (SNAE) rappellent une nouvelle fois aux Pouvoirs publics l’urgence d’apporter une réponse aux anciens agriculteurs. La revalorisation des retraites à 85 % du SMIC est indispensable pour l’ensemble des retraités actuels et à venir de la métropole et d’Outre-mer. Il n’est pas pensable d’attendre 2025 ou 2030 !

On ne peut pas dire à des millions de français, à des électeurs, de se débrouiller avec le Minimum vieillesse...

On ne peut pas porter la valeur travail et laisser tributaires de minima sociaux des millions de retraités à carrières complètes. D’abord prévue en 2019, repoussée en 2020 et aujourd’hui suspendue à la journée du 5 décembre prochain, la réforme est indispensable pour rendre sa cohésion au modèle de retraite français.

Plus on attend, plus on fragilise le pacte entre les générations autour des retraites. Plus on attend, plus il y aura de frustration chez tous ceux partis avant la réforme sans bénéficier du minima à 1 000 € par mois.

La FNSEA rappelle que le sujet est on ne peut plus sérieux. Les retraités agricoles sont parmi ceux qui touchent les pensions les plus faibles de notre pays. La retraite d’un chef d’exploitation ne dépasse pas 760 € par mois lorsque la retraite moyenne des français atteint 1 380 € par mois

Retrouvez la Lettre des Anciens de la SNAE à ce sujet en cliquant ICI