La louveterie recrute

Partager l'article :
Facebook LinkedIn
La louveterie recrute

Les lieutenants de louveterie sont nommés par le préfet et concourent, dans les limites de leur circonscription, à la régulation et à la destruction des animaux d’espèces non domestiques susceptibles d’occasionner des dégâts. Ils sont les conseillers techniques de l’administration pour la gestion de la faune sauvage.

Ils sont chargés d’organiser, sous leur contrôle et leur responsabilité technique, des battues ou interventions administratives (préfectorales ou municipales) pour répondre à des situations particulières et ponctuelles liées à la faune sauvage, notamment en dehors de la période d’ouverture de la chasse ou encore sur des territoires non chassés ou pas suffisamment chassés. Les lieutenants de louveterie sont également mobilisés, sous l’autorité du préfet, pour prévenir des dommages causés par le loup sur les troupeaux d’animaux domestiques. Ils sont ainsi amenés à mettre en œuvre des tirs de défense des troupeaux contre la prédation par le loup. Sous l’autorité du préfet toujours, ils apportent un appui à la politique de prévention de la propagation d’épizooties dont certaines espèces de la faune sauvage sont des réservoirs, telles que la tuberculose bovine.

Compte tenu des besoins croissants pour assurer les missions exposées ci-dessus, notamment des interventions de défense des troupeaux contre la prédation par le loup depuis l'automne dernier, le préfet a décidé d'engager une procédure de recrutement de nouveaux lieutenants de louveterie, pour renforcer l'effectif actuel de 16 lieutenants de louveterie en Côte d'Or. Les nouveaux lieutenants seront susceptibles d'être mobilisés à compter de leur nomination au printemps 2024 et jusqu'au 31 décembre 2024.

Les personnes intéressées peuvent consulter les modalités de candidatures sur le site Internet des services de l'Etat en Côte d'Or.